Comment composter les restes alimentaires

Comment composter les restes alimentaires

Enrichissez la terre de votre terrain et réduisez votre empreinte écologique grâce au compostage. Voici cinq étapes simples pour faire du compost dans votre cour.

Niveau de compétence: Débutant
Temps:
  1. Étape 1 Commencez avec un bac

    Commencez avec un bac

    Les bacs à compost sont offerts en grandeurs et formes variées, des types commerciaux en plastique noir à ceux qui sont faits maison de planches de bois et de grillages. Qu'importe le type choisi, ayez en tête les facteurs suivants : premièrement, la taille du bac devrait être d'au moins un mètre cube (1 x 1 x 1 mètre) pour produire suffisamment de chaleur afin de commencer la décomposition; et deuxièmement, il devrait être ventilé pour permettre à suffisamment d'air de circuler à travers le tas pour prévenir un environnement anaérobique pouvant causer la stagnation du tas et les odeurs. Pour ce projet rapide et facile, procurez-vous un bac prêt à utiliser en vente à Home Depot ou vérifiez auprès de votre municipalité : plusieurs offrent des bacs à compost aux résidents.

  2. Étape 2 Emplacement, emplacement et emplacement

    Emplacement, emplacement et emplacement

    Placez votre composteur dans un endroit ensoleillé ou le tas se réchauffera rapidement (les endroits ombragés sont bien, mais le compost prend plus de temps à se décomposer). Le bac devrait être commode et accessible, facilitant son remplissage et le retournement du tas. Placez le bac directement sur le sol pour permettre aux micro-organismes de la terre d'aider à la décomposition des matières.

  3. Étape 3 Alimentez le bac

    Alimentez le bac

    Toute matière végétale et plusieurs éléments organiques peuvent être compostés en sécurité. Ce qui inclut les déchets de cuisine comme les fruits et les légumes, les coquilles d'œufs, la mouture de café et les poches de thé de même que les déchets de jardin, les déchets de tonte et les feuilles ratissées. Les morceaux plus petits se décomposent plus vite que les plus gros; vous pouvez hacher les matières comme les pelures de melon avant de les ajouter au tas. 

    Ne mettez jamais au compost de la viande, des os, des matières de plantes malades, des mauvaises herbes envahissantes ou de matières fécales d'animaux de compagnie.

  4. Étape 4 Obtenez le bon mélange

    Obtenez le bon mélange

    Ajoutez les ingrédients en couches à peu près égales de : 

    1) Des matières riches en azote comme les déchets de légumes, de tonte et de jardin. 

    2) Des matières à base de carbone, comme des feuilles sèches, de la paille et des journaux déchiquetés. 

    3) De la terre ou du compost terminé. 

    La façon la plus simple pour le faire est de mettre sur le dessus une couche de déchets de cuisine avec des feuilles sèches (conservées de l'automne précédent) et une pelletée de terre. Retournez le tas chaque semaine ou presque afin de hâter la décomposition ou ajoutez un accélérateur de compost.

  5. Étape 5 Laissez-le muoter

    Laissez-le muoter

    Lorsque le bac est plein, continuez de retourner le compost de temps à autre pour permettre à la nature de décomposer toute la matière, jusqu'à l'obtention d'une consistance riche qui ressemble à de la terre. Étendez le compost dans le jardin pour enrichir la terre.

Ce qu’il vous faut pour ce projet

Ressources connexes