Conseils sur le soin automnal de la pelouse

Faites en sorte que votre pelouse demeure verte et en santé au-delà de l’automne et de l’hiver. En matière d’entretien de la pelouse, la majorité des propriétaires concentrent leurs efforts au printemps et à l’été. Mais pour profiter d’une pelouse saine et verdoyante toute l’année durant, pas question de se croiser les bras une fois la belle saison terminée.

Entretenir sa pelouse à l’approche de l’hiver est tout aussi important, et vous permettra de découvrir une herbe luxuriante à l’arrivée du printemps. À l’automne, suivez ces quelques conseils.

  1. Étape 1 Nourrissez votre pelouse

    Nourrissez votre pelouse

    L’automne est le moment idéal pour fournir à votre pelouse tous les nutriments dont elle a besoin. Bien que la pousse de l’herbe ralentisse à mesure que les températures chutent, les racines continuent de croître. Il est crucial d’épandre un engrais au bon moment, lorsque les plantes sont encore en mesure d’absorber les nutriments. Si le sol est gelé ou que l’herbe a cessé de pousser, il est malheureusement trop tard.

    Ce rituel automnal stimule la croissance profonde des racines de la plante, et l’aide à emmagasiner les nutriments essentiels en vue de nos longs hivers rigoureux. Le processus de stockage se poursuit tant et aussi longtemps que l’herbe est verte. Aux premiers signes du printemps, l’herbe sera en mesure de puiser rapidement dans sa réserve de nutriments, ce qui augmente vos chances de profiter d’une magnifique pelouse saine et verdoyante pendant la belle saison.

  2. Étape 2 Répandez des semences

    Répandez des semences

    Le début de l’automne est un excellent moment pour regarnir un gazon clairsemé. Sursemer la pelouse permet de remplir les zones moins fournies et d’épaissir la couverture végétale. Il est hautement recommandé d’aérer le sol immédiatement avant de sursemer votre pelouse : les trous laissés par un aérateur forment des milliers de points d’entrée pour permettre aux nouvelles pousses de germer et de remplir les zones moins denses.

    Si votre pelouse présente des dénivellations propices aux accumulations d’eau, profitez de l’entretien automnal pour niveler le terrain avant de l’ensemencer. Déliez la terre avec un râteau, ajoutez du terreau pour pelouse, puis distribuez les semences uniformément.

    Le meilleur moment pour ensemencer votre pelouse est le début de l’automne, de la mi-août à la fin septembre, lorsque les températures chutent à la tombée du jour et que la rosée du matin est plus abondante. L’herbe nouvelle bien implantée à l’automne sera beaucoup plus vigoureuse le printemps suivant.

  3. Étape 3 Ne cessez pas de couper et d’arroser

    Ne cessez pas de couper et d’arroser

    La croissance ralentie de votre pelouse vous donne envie de remiser votre tondeuse? Pas si vite! Vous devriez continuer de tondre votre gazon jusqu’à ce que l’herbe cesse complètement de pousser.

    Il est également important de ne pas arrêter d’arroser votre pelouse : encore bien vivante, l’herbe a besoin d’eau pour consolider son système racinaire en prévision de l’hiver. Si les précipitations ne sont pas suffisantes, donnez à votre pelouse au moins un demi-pouce d’eau chaque semaine pour éviter qu’elle ne s’assèche.

    Vers la fin de la saison, effectuez une dernière tonte en abaissant la hauteur de coupe. Une herbe très courte risque moins de se tasser et de former un environnement propice au développement de moisissures.

  4. Étape 4 Laissez la pelouse respirer

    Laissez la pelouse respirer

    Déterminez si votre pelouse a besoin d’être aérée. Pour ce faire, coupez un morceau de pelouse à l’aide d’un aérateur et mesurez l’épaisseur du feutre racinaire (la couche de matière organique partiellement décomposée qui s’accumule entre le gazon et le sol). Si la couche de feutre fait plus d’un demi-pouce, aérez votre pelouse pour en réduire la densité et faciliter la pénétration d’eau, de lumière et d’air. Une aération adéquate à l’automne favorisera la croissance printanière.

    Si la couche de feutre racinaire est très épaisse, déliez la terre à l’aide d’une défeutreuse et retirez les débris rapidement avec un râteau. Bien qu’une fine couche de feutre racinaire soit souhaitable pour conserver l’humidité et isoler le sol contre les températures extrêmes, une couche de plus d’un demi-pouce asséchera les racines et rendra la plante vulnérable aux champignons, problème qui risque de s’aggraver au cours de l’hiver.

    Pour vous faciliter la tâche, louez une défeutreuse électrique au Centre de location d’outils Home Depot.

  5. Étape 5 Maintenez ordre et propreté

    Maintenez ordre et propreté

    Débarrassez votre pelouse des outils de jardin, des jouets et des feuilles mortes, qui peuvent écraser l’herbe et bloquer l’absorption des nutriments essentiels à sa santé. Les feuilles mortes n’offrent aucune protection contre la neige et risquent plutôt de limiter l’exposition nécessaire au soleil automnal et de pourrir en un amas visqueux. Si vous disposez d’une petite pelouse, utilisez un râteau pour racler les feuilles; si la surface à nettoyer est plus importante, considérez investir dans un aspirateur ou un souffleur à feuilles.

    Ces quelques tâches simples d’entretien de la pelouse réalisées à l’automne donneront lieu à des résultats impressionnants à l’arrivée du printemps.

Jardin et pelouse produits populaires

Ressources connexes