Isolation d’un grenier

En Amérique du Nord, plus de 90 % des foyers sont mal isolés et ceux du Canada ne font pas exception. Pourtant, une bonne isolation augmente le confort et permet de réaliser des économies importantes, autant en été qu’en hiver.

Pour partir du bon pied, il faut d’abord bien isoler le grenier. Peu importe l’ampleur de la tâche qui vous attend, vous pourrez entreprendre votre projet en toute confiance grâce à nos conseils.

Quelques conseils avant de commencer

  • Dégagez l’espace dans lequel vous travaillerez afin d’y circuler facilement. Installez au sol un panneau de contreplaqué solide qui facilitera vos déplacements.
  • Pour vous simplifier la tâche, procurez-vous ces outils de base : marteau, couteau à mastic, pistolet à calfeutrer, ruban à mesurer, raclette, couteau à lame rétractable, marteau agrafeur et perche ou râteau (pour les endroits difficiles à atteindre).
  • N’ouvrez pas les emballages d’isolant en natte ailleurs qu’à l’endroit que vous souhaitez isoler, car le produit prend beaucoup d’expansion une fois sorti de son emballage.

Grenier non isolé

Si votre grenier n’est pas du tout isolé, installez d’abord un pare-vapeur sur la surface intérieure du toit avant de poser l’isolant.

Ne laissez aucun espace entre les nattes d’isolant, ce qui pourrait diminuer grandement la valeur « R » du matériau. Veillez également à ce que l’isolant ne bloque pas les conduits d’aération ou de ventilation ni les ventilateurs aspirants.

Glissez l’isolant sous les fils électriques et assurez-vous qu’il n’entre pas en contact avec les appareils d’éclairage ou les surfaces chaudes comme la cheminée. Pour en savoir davantage, référez-vous au code du bâtiment de votre région.

Isolant en vrac

Isolant en vrac

L’isolant en vrac est une autre solution pour isoler un grenier. Le produit AttiCat, par exemple, s’installe à l’aide d’une machine à souffler, ce qui assure une répartition uniforme et préserve le volume du matériau pour une durabilité optimale.

Scellez le contour des fenêtres du grenier à l’aide de mousse extensible. Au besoin, installez des déflecteurs entre les solives pour optimiser l’aération.

Remplissage du grenier

Remplissage du grenier

Si vous souhaitez simplement améliorer l’isolation de votre grenier, il suffit d’ajouter une deuxième couche d’isolant par-dessus celle déjà en place entre les solives.

Procédez comme si votre grenier n’était pas isolé : veillez à couvrir toute la surface, à ne laisser aucun espace entre les nattes et à ce que celles-ci s’ajustent parfaitement aux planches et solives pour favoriser l’efficacité énergétique.

Magasiner par catégorie d’isolant

Outils nécessaires

Ressources connexes