ACHETEZ EN LIGNE ET RAMASSEZ EN MAGASIN S'applique aux produits en magasin seulement. Pour en savoir plus ›

Préparation à une tempête hivernale et nettoyage des dégâts

Les Canadiens sont aguerris et savent bien comment affronter les rigueurs de l’hiver ! Mais lorsqu’il est question de se préparer aux tempêtes, aucune protection additionnelle n’est superflue. La plupart des régions du Canada peuvent être victimes de blizzards, de grands vents et de tempêtes de verglas. Le meilleur moyen de se protéger contre les affres de l’hiver est de s’assurer d’être prêt avant qu’ils ne surviennent. Voici quelques conseils pour faire en sorte que votre maison soit plus écoénergétique et mieux protégée contre les intempéries, peu importe ce qui se produit.

La maison est généralement le meilleur endroit pour se réfugier pendant une grosse tempête. Mieux vaut ne pas risquer de marcher ou de conduire sur les trottoirs et chemins glissants. Il est important de veiller à ce que votre maison soit prête à résister aux rigueurs avant que l’hiver ne frappe. Nous pouvons vous aider à lui apporter quelques petites modifications pour maintenir le froid à l’extérieur et faire en sorte que votre maison demeure intacte pour vous garder bien au chaud, votre famille et vous.

Foire aux questions sur la préparation aux tempêtes hivernales

Comment puis-je préparer ma maison avant l’arrivée de l’hiver ?
    • Scellez les fissures et les brèches autour des fenêtres et des portes, des robinets d’arrosage et des évents de sécheuse. Utilisez un produit de calfeutrage pouvant être peint pour les sceller, puis essuyez tout surplus afin d’en minimiser l’apparence. Si les brèches autour des robinets d’arrosage sont trop grandes, utilisez de la mousse isolante, qui prendra de l’expansion et remplira les trous plus imposants.
    • Remplacez le seuil ou le coupe-bise de votre porte s’il est endommagé ou déchiré. Les coupe-bise de mousse autocollants peuvent facilement être appliqués le long de l’embrasure. Certains coupe-bise peuvent aussi être installés dans l’embrasure.
    • Installez une contre-porte (c’est simple et économique) pour isoler votre maison contre les rigueurs climatiques.
    • Installez des bas de porte pour sceller les espaces sous les portes extérieures. Il s’agit généralement d’une brosse flexible conçue en vinyle ou en polyester et qui est fixée au bas de la porte. Les bas de porte peuvent être utilisés avec les portes avec ou sans seuil.
    • Enveloppez vos tuyaux pour maintenir la chaleur de l’eau chaude circulant dans votre maison et ainsi économiser sur vos coûts d’électricité. Vous pouvez envelopper à faible coût vos tuyaux exposés avec de la mousse isolante. Vous pouvez également débrancher les boyaux d’arrosage et couvrir les robinets extérieurs avec des couvercles d’isolation de robinet.
    • Faites ramoner la cheminée pour assurer une bonne qualité de l’air dans votre maison lorsque vous utiliserez votre foyer. Cela est d’autant plus important si vous devez vous en servir pour chauffer votre demeure en cas de panne de courant.
    • Réparez les renfoncements et les fissures dans vos allées et votre entrée pour prévenir l’accumulation d’eau et de glace qui pourrait causer des pertes d’équilibre et des chutes.
    • Taillez les branches mortes et abattez les arbres morts pour éviter qu’ils ne tombent sur votre maison ou votre propriété pendant une tempête de verglas.
    • Nettoyez les gouttières, drains et tuyaux de descente pluviale pour prévenir les engorgements et l’accumulation de glace. Quand ils se bloquent, l’excès d’eau peut pénétrer par la toiture ou les murs de la maison et entraîner des dommages.
    • Assurez-vous que votre toiture est en bon état (qu’aucun bardeau ne se détache, par exemple).
    • Vérifiez les piles de vos détecteurs de fumée et détecteurs de monoxyde de carbone ainsi que les piles de secours des modèles filaires. Remplacez-les au besoin.
    • Passez en revue les projets et guides d’achat suivants sur homedepot.ca pour plus d’information :
      • Isolation du sous-sol
      • Vidéo : Conseils rapides : conseils de préparation hivernale
      • Appliquer un coupe-bise sur les fenêtres
      • Installer un coupe-froid pour porte
Que devrais-je faire en cas de tempête imminente ?
    • Écoutez les rapports de nouvelles locales et vérifiez les conditions météorologiques auprès d’Environnement Canada par l’entremise de sa Radiométéo ou de son site Web.
    • Faites provision de nourriture au cas où les routes seraient bloquées ou impraticables.
    • Fixez les objets qui pourraient s’envoler, comme le mobilier de terrasse et les poubelles, avec des câbles ou des tendeurs élastiques réglables, car ils pourraient briser des vitres, causer des dommages à votre propriété et blesser des gens.
    • Songez à vous rendre à l’abri prévu dans votre plan familial d’urgence ou dans un secteur sécuritaire près de chez vous.
    • Assurez-vous d’avoir assez de propane, de mazout ou de bois pour chauffer votre maison si une panne de courant survenait. Songez aussi à faire des réserves d’essence si vous prévoyez utiliser une souffleuse à neige pour dégager votre entrée lors d’une tempête ou une génératrice pour produire de l’électricité pendant les pannes.
Que devrais-je faire pendant la tempête ?
  •  

    • Éloignez-vous des fenêtres, des portes et des foyers si vous êtes à l’intérieur.
    • Utilisez un téléphone cellulaire ou un téléphone sans fil pendant les grosses tempêtes. L’utilisation d’un téléphone filaire n’est pas sécuritaire.
    • Débranchez les ordinateurs, radios, télévisions et électroménagers (surtout ceux qui sont susceptibles de redémarrer automatiquement au retour de l’électricité) et ne vous approchez pas des objets pouvant être conducteurs d’électricité si la maison était frappée par la foudre (téléphones filaires, appareils électroménagers, éviers, bains, radiateurs et tuyaux de métal).
    • Si vous êtes en auto, immobilisez-vous loin des arbres, des fils électriques et du bas des côtes si des vents violents ou une pluie torrentielle sévissaient. Ne sortez pas de votre auto.
    • Demeurez dans votre auto même si celle-ci refusait d’avancer dans un blizzard ou si vous vous trouviez dans un secteur éloigné et sans possibilité de trouver rapidement de l’aide. Baissez légèrement la vitre du côté opposé au vent pour faire entrer de l’air frais. Si le réservoir d’essence est plein, faites fonctionner le moteur de la voiture pendant 10 minutes environ toutes les demi-heures pour vous réchauffer. Vérifiez périodiquement que le tuyau d’échappement ne soit pas obstrué afin d’éviter que du monoxyde de carbone (un gaz toxique inodore) ne s’infiltre dans la voiture.
    • Réagissez immédiatement si on vous demande d’évacuer la région. Prenez ce dont vous avez besoin et ce que vous pouvez transporter dans votre trousse familiale d’urgence et habillez-vous de manière appropriée pour résister à la tempête, surtout si les températures sont en dessous du point de congélation.

     

Qu’est-ce qu’une barrière de glace ? Comment la prévenir ?
    • Une barrière de glace se forme quand la chaleur de votre maison s’échappe du grenier et réchauffe le toit, ce qui peut y faire fondre la neige, qui s’écoule alors avant de geler au contact des porte-à-faux froids. Cette glace finit par former une barrière, renvoyant l’eau qui s’écoule vers le toit et sous les bardeaux, causant des fuites.
    • Un isolant pour grenier peut aider à prévenir les barrières de glace en faisant en sorte que les fuites de chaleur de votre espace de vie ne se logent pas dans le grenier.
    • Les évents de ventilation dans l’avant-toit ne doivent pas être bouchés par l’isolant. Ces orifices, situés tout autour de la maison, à l’intérieur de l’avant-toit, permettent à l’air frais de circuler dans le grenier pour aider à y maintenir une température constante.
    • La neige se trouvant sur la partie basse du toit peut aussi être retirée avec un balai-brosse ou un grattoir à toiture, pour éviter que la glace ne forme une barrière. Faites preuve de prudence : les bardeaux d’asphalte sont cassants à basse température et peuvent facilement être endommagés. Vous ne pouvez atteindre le toit ? Rallongez votre balai-brosse ou votre grattoir avec un morceau de tuyau en PVC enfilé sur le manche. Fixez-le ensuite avec un petit boulon ou une petite vis.
Comment puis-je faire en sorte que mon système de chauffage fonctionne efficacement pendant les hivers rigoureux ?
  •  

    • Utilisez et entretenez votre système de chauffage de manière appropriée pour améliorer la circulation d’air, ce qui peut réduire vos coûts énergétiques.
    • Faites en sorte que votre système de chauffage soit entretenu au moins une fois par année par un professionnel de l’entretien de systèmes de chauffage et de climatisation de l’air des Services d’installation de Home Depot.
    • Remplacez le filtre d'appareil de chauffage au moins tous les trois mois.
    • Investissez dans un thermostat programmable qui vous permettra de maintenir une température plus élevée quand vous êtes à la maison et plus fraîche quand vous n’y êtes pas, dans le but de réduire les coûts en énergie.
    • Remplacez votre vieux système de chauffage par un système de chauffage écoénergétique.
    • Effectuez, au besoin, certaines tâches pour protéger votre maison contre l’hiver, en fonction de l’endroit où vous vivez. Assurez-vous d’effectuer un entretien annuel de votre propriété pour que votre maison résiste bien à l’hiver.

     

Que devrais-je inclure dans mon plan familial d’urgence ?
    • Créez un plan d’évacuation avec votre famille. Expliquez de quelle façon vous joindriez les membres de votre famille, que ce soit à l’école, au travail ou à la maison. Quels itinéraires emprunterez-vous ? Comment communiquerez-vous si les cellulaires ne fonctionnent pas ? Comment retrouverez-vous vos animaux de compagnie et comment les transporterez-vous ?
    • Impliquez les enfants dans votre plan : préparez-les aux urgences et aux scénarios possibles, enseignez-leur comment composer le 911 et expliquez-leur qu’il ne s’agit que d’un exercice de prévention et de pratique.
    • Planifiez deux scénarios : demeurer dans votre maison après une catastrophe ou partir vers un endroit plus sûr.
    • Établissez plus d’un itinéraire pour l’évacuation de votre résidence. Dessinez le plan de chaque étage de votre maison et encerclez les sorties de secours.
    • Familiarisez-vous avec l’abri le plus près.
    • Choisissez des lieux de rencontre situés à proximité mais aussi à distance, dans l’éventualité où vous seriez séparés. Désignez un ami qui habite une autre région ou province comme étant la personne-ressource qui pourrait vous héberger.
    • Gardez une liste des numéros de téléphone importants près de chaque appareil téléphonique de la maison, dans votre trousse familiale d’urgence et dans votre cellulaire. Inscrivez-y le numéro de cellulaire de chaque membre de votre famille, de votre personne-ressource désignée et des ressources d’urgence, y compris votre médecin ainsi que l’urgence médicale et l’abri ou le soutien local d’urgence les plus près (comme la Croix-Rouge canadienne).
    • Assurez-vous de posséder des détecteurs de fumée et des détecteurs de monoxyde de carbone qui respectent le code du bâtiment (au moins un à chaque étage de votre maison, près des chambres à coucher). Remplacez tout appareil vieux de plus de 5 ou 10 ans, selon le modèle.
    • Vérifiez régulièrement les piles de chaque détecteur de fumée et détecteur de monoxyde de carbone pour vous assurer qu’elles sont fonctionnelles et jetez un coup d’œil aux piles de secours des modèles filaires.
    • Voyez à ce que le numéro rural de votre propriété soit bien visible afin que les travailleurs des secours d’urgence puissent vous trouver facilement.
    • Rangez tous les documents importants, notamment les passeports et les dossiers de santé et d’assurance, dans un coffret de sûreté étanche. Faites une copie de vos actes de naissance et de mariage, de vos passeports, de votre permis de conduire, de vos titres fonciers et de vos polices d’assurance.
    • Vérifiez régulièrement les appareils au gaz pour vous assurer qu’ils sont adéquatement installés et aérés et qu’ils fonctionnent selon les instructions du fabricant.
    • Assurez-vous que tous les membres de votre famille sachent où est rangée la trousse familiale d’urgence.
Que devrais-je inclure dans ma trousse familiale d’urgence ?
  •  

    Chaque famille devrait avoir une trousse familiale d’urgence prête à l’utilisation en cas de situation inattendue (par exemple : inondation, tempête hivernale extrême, etc.).

    • Lingettes pour bébé ou serviettes humides
    • Sacs à dos ou fourre-tout sur roues pour transporter les articles essentiels en cas d’évacuation
    • Piles et chargeurs (téléphones, lampes de poche, radio, etc.) Souvenez-vous de remplacer les piles lorsqu’elles sont expirées ou au moins une fois par année.
    • Radio fonctionnant à piles ou à manivelle
    • Eau embouteillée. Remplacez-les en fonction de la date de péremption sur l’emballage, ou à tout le moins une fois par année. Les recommandations sont d’au moins deux litres d’eau (et jusqu’à quatre) par personne et par jour pendant trois jours. Aussi, n’oubliez pas de garder l’eau dans de petites bouteilles, ceci rendrait l’eau plus facile à transporter dans le cas d’un ordre d’évacuation.
    • Ouvre-boîte (manuel)
    • De l’argent en petites coupures et de la monnaie pour les téléphones publics.
    • Des vêtements de rechange, particulièrement des tricots et des imperméables
    • Du javellisant au chlore et un compte-gouttes.(Lorsque dilué, à raison de neuf parts d’eau pour une part de javellisant, le javellisant peut être utilisé comme désinfectant. Aussi, en cas d’urgence, vous pouvez utiliser du javellisant pour traiter l’eau en ajoutant 16 gouttes d’eau de Javel liquide domestique à un gallon d’eau. N’utilisez pas de javellisant parfumé, sûr pour les couleurs ou additionné de détergent.)
    • Une copie de votre plan d’urgence et des coordonnées
    • Ruban adhésif en toile ou de la corde ou des tendeurs élastiques réglables (pour fixer des bâches et sceller les fenêtres ou les évents, si nécessaire)
    • Bougies de secours
    • Clés supplémentaires pour l’auto et la maison
    • Trousse de premiers soins
    • Extincteur et échelle de secours. Assurez-vous d’avoir un gros extincteur (5-10 livres) polyvalent multifonction de classe ABC dans toutes les pièces principales de la maison, y compris la cuisine, le garage, la chambre, le salon, la salle de lavage et dans toute pièce avec une cheminée. N’oubliez pas de vérifier les extincteurs chaque année pour vous assurer que le manomètre est fonctionnel et qu’il fonctionne. Il est possible de trouver en ligne des entreprises qui rechargent et entretiennent les extincteurs de services en ligne.
    • Lampes de poche
    • Désinfectant pour les mains
    • Remarque : rangez ces articles dans de grands conteneurs étanches

      Imprimer la liste
    • Des articles ménagers essentiels qui s’appliquent aux besoins uniques de votre famille (c’est-à-dire pour les propriétaires d’animaux : laisses, transporteurs, etc.; pour les familles avec enfants : couches et lait maternisé (vérifiez fréquemment les dates d’expiration); lunettes, produits d’hygiène féminine, etc.
    • Liste des ressources d’urgence incluant les autorités locales et la personne-ressource désignée
    • Carte affichant les itinéraires vers les abris et les ressources en cas d’urgence
    • Papier et crayons
    • Médicaments d’ordonnance (vérifiez régulièrement pour vous assurer qu’ils ne sont pas périmés)
    • Sacs de plastique refermables
    • Sacs de couchage ou couvertures
    • Bâche ou tente (abris portables)
    • Articles de toilette, incluant brosses à dents et dentifrice, ainsi que du papier hygiénique
    • Outils (essentiellement : marteau, pinces, clé à molette, tournevis (sans fil et manuels), gants de travail, masques antipoussières, couteaux tout usage
    • Sacs à ordures
    • Ustensiles
    • Comprimés de purification de l’eau
    • Allumettes étanches dans un sac imperméable
    • Sifflet
    • Suffisamment de denrées de subsistance non périssables pour 3 jours (à remplacer en fonction de la date de péremption ou au moins une fois par année)

     

Liste d’articles utiles pour vous préparer à affronter les tempêtes de neige et de pluie verglaçante (en plus de votre trousse familiale d’urgence) :
  •  

    • Calfeutrant et scellant
    • Béton, ciment et maçonnerie (par exemple : des briques ou des pierres) pour faire en sorte que les fondations de votre maison soient protégées et que votre aménagement paysager reste bien en place
    • Adhésif pour construction
    • Carpettes
    • Isolants pour bas de porte et coupe-bise
    • Rallonges électriques
    • Couvercle d’isolation de robinet
    • Mousse d’étanchéité isolante
    • Isolant
    • Échelle
    • Isolant pour tuyaux
    • Scellants pour toiture
    • Calfeutrage pour toiture
    • Rouleau pour toiture et sous-couche
    • Bardeaux et carreaux pour toiture
    • Contre-portes
    • Seuils
    • Outils et matériel (variables selon le travail à réaliser, mais commencez avec ces éléments de base) : Chevalet de sciage et établi, Tournevis sans fil et manuel, Adhésif pour construction, Marteaux, maillets et masses, Ruban à mesurer, Clous , Vis pour bois

     

Quand une tempête frappe, la meilleure chose à faire est de vous mettre à l’abri dans votre maison (à moins que les conditions soient extrêmes et qu’on vous ait ordonné d’évacuer les lieux pour vous rendre à un abri). Si vous avez déjà rassemblé tous les articles essentiels, vous devriez avoir ce qu’il faut pour rester au chaud et au sec au cas où l’électricité serait coupée ou que la mauvaise température persisterait plusieurs jours. Certaines réparations peuvent devoir attendre au printemps, mais voici ce que vous pouvez faire en cas de panne de courant, de tuyaux gelés ou d’enneigement excessif de votre propriété.

FAQ sur la manière de se remettre des tempêtes hivernales

Que devrais-je faire s’il n’y a plus d’électricité ?
    • N’ouvrez votre congélateur ou votre réfrigérateur que si c’est absolument nécessaire. Un congélateur plein conservera les aliments congelés de 24 à 36 heures s’il n’est pas ouvert.
    • Éteignez tous les outils, appareils électroménagers et appareils électriques et mettez le thermostat de votre maison au minimum pour éviter les dommages à votre système de chauffage en cas de surcharge électrique lors du retour de l’électricité. Il est aussi plus facile de rétablir le courant quand le système électrique n’est pas surchargé.
    • Utilisez votre foyer ou votre appareil de chauffage d’appoint avec précaution. Assurez-vous que votre cheminée ne soit pas obstruée et que le foyer ou le poêle ne soit jamais laissé sans surveillance. N’utilisez jamais de barbecue ou de génératrice fonctionnant au charbon ou à l’essence à l’intérieur puisqu’ils peuvent dégager du monoxyde de carbone. Ne laissez en aucun cas des bougies sans surveillance. Assurez-vous que les piles de votre détecteur de monoxyde de carbone fonctionnent (les détecteurs filaires possèdent des piles de secours).
    • Restez à l’affût des bulletins d’information météorologiques locaux grâce à la radio à piles de votre trousse familiale d’urgence. Votre trousse devrait aussi comprendre des lampes de poche, des bougies et des allumettes qui vous aideront à surmonter les tempêtes d’hiver.
    • Fermez la porte de toutes les pièces inutilisées pour conserver la chaleur de votre maison. Glissez des serviettes sous les portes pour emprisonner la chaleur. La nuit, recouvrez les fenêtres avec des couvertures.
    • Consultez les conseils d’utilisation de génératrice ci-dessous.
Devrais-je faire fonctionner une génératrice s’il n’y a plus d’électricité ?
  •  

    • Assurez-vous de faire fonctionner votre génératrice de manière sécuritaire. Suivez les instructions du fabricant.
    • Ne faites fonctionner votre génératrice qu’à l’extérieur, à une distance sécuritaire de toute habitation, car le moteur dégage du monoxyde de carbone, un gaz toxique.
    • Ne branchez jamais une génératrice dans une prise de courant murale. Il faut la brancher au système électrique de la maison à l’aide d’un panneau de transfert et d’un interrupteur approuvés et installés par un électricien agréé. Branchez les appareils électroménagers et autres appareils directement à la génératrice ou à une rallonge électrique pour usage extérieur raccordée à la génératrice. Évitez toute eau stagnante.
    • Assurez-vous que la consommation totale en watts de tous vos appareils électriques combinés ne dépasse jamais la capacité nominale de la génératrice ou de la rallonge.
    • Assurez-vous que la génératrice soit adéquatement mise à la terre et n’y touchez pas si elle est mouillée ou si vous l’êtes.
    • Éteignez la génératrice et laissez-la refroidir avant de faire le plein de carburant, pour éviter les incendies.
    • Consultez notre guide d’achat des génératrices pour trouver facilement la génératrice de secours parfaite pour votre maison.

     

Que devrais-je faire si mes tuyaux gèlent ou coulent ?
  •  

    • Coupez l’eau immédiatement si un tuyau coule ou éclate, et ce, pour prévenir d’autres dommages et des pertes d’eau additionnelles.
    • Faites dégeler le tuyau ou, comme c’est recommandé lorsqu’un tuyau fuit, coupez l’eau, puis réparez le tuyau ou communiquez avec un plombier. La Croix-Rouge conseille en effet d’essayer de dégeler le tuyau plutôt que de couper l’eau.

     

Comment puis-je garder mes allées et mon entrée sécuritaires ?
    • La glace se lie au ciment et à l’asphalte, ce qui peut rendre les sols très glissants, même après qu’ils aient été déneigés avec une pelle à neige ou une souffleuse. Vous devriez donc utiliser un déglaçant ou un antigivrant.
    • Les déglaçants sont saupoudrés à la surface de la neige ou de la glace, non pas pour les faire fondre, mais pour les séparer du pavé. Il est ensuite plus facile de retirer la neige ou la glace pour rendre les surfaces moins glissantes.
    • Le déglaçant le plus populaire est le sel (chlorure de sodium) parce qu’il est efficace et peu coûteux. Il peut toutefois endommager le béton, le gazon et les plantes. D’autres options plus respectueuses de l’environnement sont offertes. Il importe de bien lire l’étiquette et de suivre le mode d’emploi pour minimiser les dommages. L’application du sel juste après qu’il ait commencé à neiger peut s’avérer plus efficace; il vous en faudra beaucoup moins de cette façon.
    • Le déglaçant à base de potassium peut éviter les dommages au béton, au gazon et aux plantes. Ce produit est aussi plus sécuritaire pour les carpettes et les planchers, qui peuvent être abîmés par le sel provenant de l’extérieur.
    • Les antigivrants sont appliqués avant que la neige commence à tomber et servent à empêcher la glace de se lier au pavé.
    • Les maux de dos peuvent être évités lorsque vous pelletez la neige : pliez votre corps à partir des genoux et non de la taille. La lame de votre pelle peut être enduite de poli-nettoyeur pour aider la neige à glisser dans la pelle et faciliter votre travail.
    • Les réflecteurs sont utiles pour délimiter votre entrée afin de limiter les dommages qui pourraient être causés à votre terrain par le retrait de la neige.
Que devrais-je savoir avant de faire l’achat d’une souffleuse ?
    • Sachez qu’il y a deux principaux types de souffleuses résidentielles : les souffleuses monophases et les souffleuses à deux phases. Un modèle monophase présente une largeur de déblaiement de 40 à 45 cm et un moteur électrique ou un moteur à essence. Le moteur fait tourner les rotors, qui agrippent la neige et la poussent vers le côté. Dans la plupart des cas, les rotors font aussi progresser la machine dans la neige. Un modèle à deux phases est généralement plus gros et utilise des rotors et une turbine, qui tourne comme un ventilateur, pour souffler la neige par une goulotte mobile. La plupart des gros modèles avancent dans la neige à l’aide de roues propulsées mécaniquement. Ils requièrent ainsi moins d’efforts humains et peuvent faire marche arrière.
    • Arrêtez toujours la souffleuse avant d’essayer de dégager la neige qui pourrait l’obstruer. N’y mettez pas de carburant pendant que le moteur est en marche ou est chaud.
    • Utilisez le guide d’achat des souffleuses de Home Depot pour trouver celle qui répond à vos besoins.
Produits utiles pour vous remettre d’une tempête d’hiver :
  •  

    • Antigivrant (avant que la neige tombe) ou déglaçant (comme du sel, pour faire fondre la glace et la neige)
    • Balais
    • Seaux et seaux à vadrouille
    • Appareil photo ou caméra pour documenter les dommages
    • Nettoyants
    • Produit desséchant tel que DampRidMD
    • Ventilateurs
    • Filtres d’appareil de chauffage
    • Produits déglaçants
    • Combustible pour appareil de chauffage d’appoint
    • Grands contenants de plastique pour ranger les vêtements et les linges de maison
    • Nettoyants pour moisissure
    • Foyers à granules
    • Feuilles de plastique
    • Génératrice portative et carburant
    • Chauffe-eau portatif (si l’eau courante n’est pas disponible)
    • Propane ou essence
    • Sécateurs
    • Chiffons, chiffons et éponges
    • Réflecteurs
    • Souffleuse à neige, carburant et accessoires
    • Grattoirs à neige, brosses et pelles
    • Appareils de chauffage d’appoint
    • Raclettes
    • Aspirateur pour déchets solides et humides

     

Produits Indispensables

Préparation pour l'hiver
  • Isolation et cloison sèche
  • Isolants pour portes et fenêtres
  • Thermostats
  • Humidificateurs et déshumidificateurs
  • Portes et fenêtres

Learn More

Électricité et chauffage
  • Génératrices
  • Génératrices portables
  • Appareils de chauffage
  • Rallonges

     
     

Learn More

Snow Essentials
  • Snowblowers
  • Ice Melters
  • Snow Brushes
  • Snow Shovels


     
     

Learn More

Preparation Supplies
  • Flashlights and Worklights
  • Ladders and Scaffolding
  • Tarps
  • Outerwear


     
     

Learn More

Haut