ACHETEZ EN LIGNE ET RAMASSEZ EN MAGASIN S'applique aux produits en magasin seulement. Pour en savoir plus ›

Des feux

Les incendies résidentiels constituent le plus grand nombre de feux au Canada chaque année, et les feux de forêt provoqués par les humains – environ 55 pour cent de tous les feux de forêt au pays – se produisent le plus souvent dans des zones largement peuplées. Aussi, plus de 8 000 feux de forêt se produisent au Canada chaque année. En fait, la superficie moyenne brûlée par les feux de forêt au Canada est d’environ 2,5 millions hectares par an. C’est plus grand que 3 millions de terrains de football de la ligne canadienne de football.

Ces statistiques sont décourageantes. Mais si vous prenez de simples précautions en matière de sécurité-incendie à l’intérieur et autour de votre maison, vous pouvez contribuer à ce que vous et votre famille demeuriez en sûreté.

TÉLÉCHARGER LE PDF

Peu importe que son point de départ soit dans la maison, dans la cour ou au loin, votre meilleure défense contre tout type d’incendie est de comprendre les risques et de prendre les dispositions nécessaires, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Même un travail de base dans la cour, tel que le raclage de la végétation sèche et morte, peut contribuer à éviter un incendie de votre secteur. À l’intérieur, assurez-vous de porter une attention particulière à la détection hâtive des incendies grâce à des détecteurs de fumée et à un plan d’évacuation.

Foire aux questions sur la préparation pour les incendies

Que puis-je faire pour augmenter la résistance au feu de ma maison?
    • Utilisez des matériaux résistants au feu lors de la construction de toute nouvelle structure. Des écrans ininflammables autour des gouttières, tuyaux de descente et au grenier sont de bons choix en matière d’ajout à une structure existante.
    • Les matériaux de construction communs qui résistent au feu comprennent la brique, la pierre et le stuc. Ou encore, essayez le parement d’amiante-ciment. Il ressemble à un parement de bois traditionnel, mais il est composé de ciment Portland, de sable et de fibres de bois, ce qui le rend très résistant au feu.
    • Ne fixez pas de clôtures ou de trottoirs combustibles directement après votre maison.
    • Utilisez du verre trempé ou double vitrage pour les fenêtres, portes et puits de lumière afin de réduire le risque de bris causé par la chaleur.
    • Installez un pare-étincelles autour de la cheminée pour prévenir les étincelles provenant des toitures et de la végétation environnante enflammées.
    • Communiquez avec votre compagnie d’électricité afin qu’elle se rende chez vous et taille les arbres et les branches qui se trouvent dans la zone des lignes électriques, et s’il s’agit d’une possibilité dans votre région, songez à faire installer des lignes électriques souterraines.
    • Ne surchargez pas les prises de courant et évitez les rallonges électriques : faites plutôt installer des prises supplémentaires
    • Gardez les allumettes, les briquets et les bougies allumées à la portée des enfants.
    • Ne laissez jamais vos appareils de cuisson sans surveillance sur une cuisinière chaude, particulièrement si elle contient de l’huile bouillante. Il est très dangereux de jeter de l’eau sur de l’huile en flamme, car le liquide pourrait vous éclabousser ou alors le feu pourrait facilement se propager à d’autres surfaces. Le moyen le plus sûr pour éteindre un petit feu de graisse est un extincteur de classe B. Pour un gros feu de graisse, composez le 911.
    • Prêtez régulièrement attention aux électroménagers pour vous assurer que leur utilisation est sécuritaire et qu’aucun câble n’est effiloché, qu’aucun filtre n’est encrassé, etc. Assurez-vous de vérifier les évents de sécheuse et de nettoyer les filtres à charpie régulièrement; de nombreux incendies résidentiels sont causés par des évents de sécheuse obstrués.
Comment puis-je me préparer à assurer la sécurité de ma famille en cas d’incendie ?
    • La plupart des risques d’incendie résidentiel se produisent aux premières heures du matin. Pour cette raison, vous devriez avoir un plan d’action vous permettant de réagir rapidement.
    • Préparez un plan et une trousse d’urgence pour votre famille.
    • Ayez des extincteurs à portée de la main à chaque étage de la maison ainsi que dans la cuisine. Familiarisez-vous dès maintenant avec leur fonctionnement pour que vous puissiez agir rapidement s’il vous faut les utiliser.
    • Utilisez un extincteur approprié dans chaque pièce. Ils sont étiquetés de classe A, B, C ou D, selon le type de feu qu’ils peuvent maîtriser.
      • Les extincteurs de classe A sont pour les feux alimentés par du papier, du bois et du tissu.
      • Les extincteurs de classe B sont pour les feux alimentés par des liquides inflammables et des combustibles tels que le carburant, l’huile, l’essence, la peinture et les dissolvants – ou pour les feux de graisse ayant débuté dans une poêle à frire.
      • Les extincteurs de classe C sont conçus pour le matériel électrique, incluant le câblage et les boîtes de fusibles.
      • Les extincteurs de classe D sont pour les métaux.
      • Il existe également des extincteurs tout usage, comme ceux de classe ABC, efficaces pour protéger contre la plupart des types d’incendie (c’est-à-dire les feux de bois, de papier, de vêtements, de liquides inflammables et électriques).
    • Assurez-vous que vos détecteurs de fumée soient conformes au code du bâtiment. Tous les détecteurs de fumée doivent être certifiés par les Laboratoires des assureurs du Canada (ULC). Recherchez le logo à titre de confirmation de la certification.
    • Remplacez les détecteurs de fumée tous les 5 à 10 ans, selon le modèle. Installez-en un à chaque étage de la maison et dans les chambres à coucher. Les experts recommandent également l’installation d’un détecteur à ionisation et un détecteur photoélectrique à chaque étage, incluant le sous-sol.
    • Installez un détecteur ayant la technologie à ionisation (ils permettent de détecter les feux qui se propagent rapidement) dans toutes les pièces où se trouvent des matériaux hautement combustibles, comme des liquides inflammables, des journaux et des solutions nettoyantes pour peinture. Les garages sont un excellent exemple de pièce où ce type de détecteur est requis.
    • Utilisez des détecteurs de fumée photoélectriques (ils sont les plus performants pour détecter les feux qui couvent) dans les salons, les chambres et la cuisine, ainsi que dans toute autre pièce contenant du gros mobilier brûlant lentement.
    • Vérifiez les détecteurs de fumée chaque mois. Passez l’aspirateur tous les six mois sous la partie amovible afin d’y retirer la poussière. Remplacez les piles conformément aux instructions du fabricant. Pour vous simplifier les choses, Home Depot propose des détecteurs de fumée Kiddle sans risque, avec des piles garanties 10 ans.
    • Conservez les numéros de téléphone d’urgence affichés près de chaque téléphone dans votre maison et enregistrés dans votre téléphone cellulaire.
    • Ayez plus d’un itinéraire d’évacuation depuis votre résidence jusqu’à un endroit sûr.
    • Enseignez à toute votre famille comment effectuer une évacuation en toute prudence grâce à des exercices d’incendie fréquents, dont certains de nuit. Montrez à tous comment percevoir la chaleur à travers les portes intérieures avant de les ouvrir. Aussi, penchez-vous et vérifiez l’air passant sous la porte. N'allez de l’avant que si la porte et l’air sont frais et si vous ne voyez pas de fumée ni n’en sentez l’odeur. Agenouillez-vous et ouvrez lentement la porte en détournant votre visage de l’embrasure. Arrêtez-vous si la porte est chaude ou si vous voyez de la fumée; vous devrez alors trouver une autre sortie.
    • Localisez une source d’eau adéquate à l’extérieur de votre maison, comme un étang, un puits, une piscine ou une bouche d’incendie.
S’il y a un feu dans ma maison, comment puis-je en sortir en toute sécurité ?
  •  

    • Les incendies peuvent se déclarer durant la nuit. Exercez-vous à descendre sur vos mains et vos genoux avec une lampe de poche, en rampant pour plus de sécurité. Le fait de ramper au ras du sol, sous de l’épaisse couche de fumée, vous aidera à respirer.
    • Assurez-vous que toute votre famille sache que si le détecteur de fumée retentit ou si quelqu’un crie « au feu », tous doivent immédiatement commencer à suivre le plan d’évacuation familial en cas d’incendie.
    • Avant de quitter une pièce, tentez de voir si la porte dégage de la chaleur et vérifiez si de la fumée ou de la chaleur se glisse sous la porte. Si vous ne sentez aucune odeur de fumée et que l’air est frais, en restant sur vos genoux, ouvrez la porte lentement et détournant votre visage. S’il y a de la fumée ou si la porte est chaude, utilisez une autre sortie. Refermez les portes derrière vous au fur et à mesure que vous avancez dans la maison.
    • Si vous ne pouvez pas sortir, ouvrez la fenêtre la plus près et agitez un morceau de vêtement de couleur vive pour attirer l’attention. Demeurez près de la fenêtre jusqu'à ce que les secours arrivent. Ne vous cachez jamais durant un incendie.

     

Que dois-je savoir sur les feux de forêt ?
    • Les feux de forêt sont un incendie non planifié et non contrôlé, alimenté par la végétation. Ils peuvent se propager jusqu’à endommager l’environnement naturel et enflammer les bâtiments et maisons inflammables.
    • Les feux de forêt s’enflamment généralement à même la végétation dans des conditions de sécheresse saisonnière. Poussés par les vents et nourris par les combustibles secs, les feux peuvent se propager rapidement dans les zones composées de grandes étendues de végétation et de bâtiments inflammables.
    • En réduisant la combustibilité des maisons et de l’aménagement paysager, les propriétaires peuvent facilement se protéger, ainsi que leur propriété, contre le feu.
    • Il existe trois classes de feux de forêt :
      • Les feux de surface sont les plus faciles à maîtriser. Ils s’alimentent de débris qui jonchent le sol tels que des branches mortes, des feuilles et de la végétation basse.
      • Les feux souterrains consument la matière organique desséchée sous la surface du sol, comme la tourbe et l’humus.
      • Les feux de cimes peuvent être indépendants d’une surface incendiée, mais ils progressent habituellement en voyageant de la cime d’un arbre ou d’un arbuste à une autre, conjointement avec un feu de surface, de sorte que les arbres sont brûlés sur toute leur hauteur.
Comment puis-je réduire la menace des incendies de forêt relative au terrain entourant ma maison ?
    • Gardez la zone entourant vos fondations de maison libre de détritus combustibles, y compris des feuilles, des aiguilles de pin et toute autre végétation sèche, bois de chauffage et bois de construction.
    • Créez une zone tampon ininflammable autour de votre maison en gardant vos plantes bien irriguées. Ou encore, utilisez des techniques d’aménagement paysager non combustibles, tels que des roches.
    • Tondez et arrosez régulièrement votre pelouse.
    • Évitez de faire des feux de camp près de la maison, ou assurez-vous d’utiliser un site sûr comme un rocher ou une surface de terre à nue située à au moins 3 mètres de souches, d’arbres ou de branches, et à 15 mètres de bâtiments ou de tentes.
    • Retirez les matières inflammables telles que les feuilles et les nids d’oiseaux sur la toiture, la terrasse et dans les allées.
    • Si vous habitez dans une zone sujette aux incendies, laissez une zone tampon d’au moins 10 mètres autour de votre maison et évitez-y tout amas de broussailles et de feuilles.
    • Demandez à un expert du Centre du jardinage Home de vous aider à choisir des plantes résistantes au feu, comme les ficoïdes glaciales, et envisagez des feuillus plutôt que des pins et des sapins, qui sont hautement inflammables.
    • Élaguez les branches des arbres, même celles des feuillus, et gardez-les loin de la toiture. Une distance d’environ 3 mètres est recommandée.
Que dois-je faire si un feu de forêt est signalé dans ma région ?
  •  

    • Agissez immédiatement pour vous éviter d’être piégé par le feu. Les feux de forêt sont poussés par des vents forts et surprennent souvent tant leur progression est rapide.
    • Si vous en avez le temps, récupérez votre trousse familiale en cas d’urgence ou toute autre chose dont vous pourriez avoir besoin en cas d’évacuation.
    • Syntonisez la station de radio ou la chaîne de télévision locale pour connaître l’information d’urgence. Si des ordres d’évacuation sont donnés, faites-le immédiatement.
    • Si vous savez que vous avez quelques heures avant l’arrivée du front de feu, prenez le temps de vous préparer. Rassemblez vos objets de valeur et retrouvez vos animaux domestiques, mais quittez les lieux bien avant l’arrivée du feu.
    • Si vous n’avez pas encore reçu l’ordre d’évacuer les lieux, prenez le temps de fermer l’alimentation en gaz au compteur ou au réservoir et d’éloigner les liquides inflammables et les barbecues à gaz de votre habitation. Fermez les évents sous votre maison ou au grenier, là où la chaleur pourrait entrer. Décrochez les rideaux et les parures de fenêtre inflammables; fermez toutes les fenêtres et les volets métalliques pour bloquer autant de chaleur radiante que possible.
    • Stationnez les autos dans un garage ou dans un lieu ouvert et libre de végétation. Gardez toutes les fenêtres bien fermées.

     

Que devrais-je inclure dans ma trousse familiale en cas d’urgence ?
    • Créez un plan d’évacuation avec votre famille. Expliquez la façon dont vous souhaitez rejoindre les membres de votre famille, que ce soit à leur école, à leur travail ou à la maison. Quels itinéraires emprunterez-vous ? Comment voudrez-vous communiquer si les cellulaires ne fonctionnent pas ? Comment retrouverez-vous vos animaux de compagnie et comment les transporterez-vous ?
    • Impliquez les enfants dans votre plan : préparez-les aux urgences et aux scénarios possibles, enseignez-leur comment composer le 911 et rassurez-les en leur disant que le plan n’est seulement qu’« au cas où ».
    • Planifiez deux scénarios : demeurer dans votre maison après une catastrophe ou évacuer vers un endroit plus sûr.
    • Dressez plus d’un itinéraire d’évacuation de votre résidence. Dessinez un plan pour chaque étage de votre maison et encerclez les itinéraires d’évacuation.
    • Familiarisez-vous avec l’abri de secours le plus près.
    • Choisissez des lieux de rencontre à proximité et à distance, dans l’éventualité où vous seriez séparés. Choisissez un ami qui habite une autre région ou une autre province pour être votre personne-ressource désignée, soit celle auprès de qui vous vous rapporterez.
    • Gardez une liste des numéros de téléphone importants près de chaque appareil téléphonique de la maison, dans votre trousse familiale en cas d’urgence et enregistrez-les dans votre cellulaire. Ajoutez-y le numéro de cellulaire de chaque membre de votre famille, celui de votre personne-ressource désignée ainsi que le numéro des ressources d’urgence, incluant votre médecin, l’urgence médicale et l’abri ou le soutien local d’urgence le plus près (comme la Croix-Rouge canadienne).
    • Assurez-vous de posséder des détecteurs de fumée et des détecteurs de monoxyde de carbone qui respectent le code du bâtiment (au moins un à chaque étage de votre maison et dans la zone des chambres à coucher). Remplacez tout appareil vieux de plus de 5 ou 10 ans, selon le modèle.
    • Vérifiez régulièrement les piles de chaque détecteur de fumée et détecteur de monoxyde de carbone pour vous assurer qu’elles fonctionnement, et jetez un coup d’œil aux piles de secours des modèles filaires.
    • Voyez à ce que votre propriété soit clairement indiquée avec un numéro d’adresse visible afin que les travailleurs des secours d’urgence puissent vous trouver facilement.
    • Rangez tous les documents importants, notamment les passeports, les dossiers de santé et de santé dans un coffret étanche. Faites une copie de vos actes de naissance et de mariage, de vos passeports, de votre permis de conduire, de vos titres fonciers et de vos polices d’assurance.
    • Vérifiez régulièrement les appareils au gaz pour vous assurer qu’ils sont adéquatement installés et aérés, et qu’ils fonctionnent selon les instructions du fabricant.
    • Assurez-vous que tous les membres de votre famille soient au courant où est rangée la trousse familiale en cas d’urgence.
Que devrais-je inclure dans ma trousse familiale d’urgence ?
  •  

    Chaque famille devrait avoir une « trousse familiale en cas d’urgence » déjà prête, qu’il s’agisse d’un incendie ou de tout autre événement inattendu.

    • Lingettes pour bébé ou serviettes humides
    • Sacs à dos ou fourre-tout sur roues pour transporter les articles essentiels en cas d’évacuation
    • Piles et chargeurs (téléphones, lampes de poche, radio, etc.) Souvenez-vous de remplacer les piles lorsqu’elles sont expirées ou au moins une fois par année.
    • Radio fonctionnant à piles ou à manivelle
    • Eau embouteillée. Remplacez-les en fonction de la date de péremption sur l’emballage, ou à tout le moins une fois par année. Les recommandations sont d’au moins deux litres d’eau (et jusqu’à quatre) par personne et par jour pendant trois jours. Aussi, n’oubliez pas de garder l’eau dans de petites bouteilles, ceci rendrait l’eau plus facile à transporter dans le cas d’un ordre d’évacuation.
    • Ouvre-boîte (manuel)
    • De l’argent en petites coupures et de la monnaie pour les téléphones publics.
    • Des vêtements de rechange, particulièrement des tricots et des imperméables
    • Du javellisant au chlore et un compte-gouttes.(Lorsque dilué, à raison de neuf parts d’eau pour une part de javellisant, le javellisant peut être utilisé comme désinfectant. Aussi, en cas d’urgence, vous pouvez utiliser du javellisant pour traiter l’eau en ajoutant 16 gouttes d’eau de Javel liquide domestique à un gallon d’eau. N’utilisez pas de javellisant parfumé, sûr pour les couleurs ou additionné de détergent.)
    • Une copie de votre plan d’urgence et des coordonnées
    • Ruban adhésif en toile ou de la corde ou des tendeurs élastiques réglables (pour fixer des bâches et sceller les fenêtres ou les évents, si nécessaire)
    • Bougies de secours
    • Clés supplémentaires pour l’auto et la maison
    • Trousse de premiers soins
    • Extincteur et échelle de secours. Assurez-vous d’avoir un gros extincteur (5-10 livres) polyvalent multifonction de classe ABC dans toutes les pièces principales de la maison, y compris la cuisine, le garage, la chambre, le salon, la salle de lavage et dans toute pièce avec une cheminée. N’oubliez pas de vérifier les extincteurs chaque année pour vous assurer que le manomètre est fonctionnel et qu’il fonctionne. Il est possible de trouver en ligne des entreprises qui rechargent et entretiennent les extincteurs de services en ligne.
    • Lampes de poche
    • Désinfectant pour les mains
    • Remarque : rangez ces articles dans de grands conteneurs étanches

      Imprimer la liste
    • Des articles ménagers essentiels qui s’appliquent aux besoins uniques de votre famille (c’est-à-dire pour les propriétaires d’animaux : laisses, transporteurs, etc.; pour les familles avec enfants : couches et lait maternisé (vérifiez fréquemment les dates d’expiration); lunettes, produits d’hygiène féminine, etc.
    • Liste des ressources d’urgence incluant les autorités locales et la personne-ressource désignée
    • Carte affichant les itinéraires vers les abris et les ressources en cas d’urgence
    • Papier et crayons
    • Médicaments d’ordonnance (vérifiez régulièrement pour vous assurer qu’ils ne sont pas périmés)
    • Sacs de plastique refermables
    • Sacs de couchage ou couvertures
    • Bâche ou tente (abris portables)
    • Articles de toilette, incluant brosses à dents et dentifrice, ainsi que du papier hygiénique
    • Outils (essentiellement : marteau, pinces, clé à molette, tournevis (sans fil et manuels), gants de travail, masques antipoussières, couteaux tout usage
    • Sacs à ordures
    • Ustensiles
    • Comprimés de purification de l’eau
    • Allumettes étanches dans un sac imperméable
    • Sifflet
    • Suffisamment de denrées de subsistance non périssables pour 3 jours (à remplacer en fonction de la date de péremption ou au moins une fois par année)

     

Où puis-je trouver plus d’information à propos de la préparation aux incendies ?
  • Apprenez-en davantage dans notre Guide de sécurité-incendie 101.

Liste de vérification de produits utiles à la préparation de situations d’incendie en plus de votre trousse familiale d’urgence :
  • Calfeutrant et scellants Coffret de sûreté à l’épreuve du feu pour ranger des documents importants. Échelle Boyaux d’arrosage et buses d’extérieur Sécateurs Détecteurs de fumée et de feu, détecteur de monoxyde de carbone

S’occuper des dégâts causés par un incendie peut avoir un effet dévastateur. Toutefois, une détection précoce pourrait contribuer à éviter la propagation du feu et des dégâts additionnels.

Votre première préoccupation après un feu consiste à vous assurer qu’un retour dans la zone incendiée est sécuritaire. Vérifiez auprès des autorités du service des incendies avant de vous approcher de la scène d’un incendie. Les dangers dans la zone peuvent inclure des braises fumantes, des structures instables, des débris incluant des clous rouillés et des éclats de verre, ainsi que des dégâts d’eau pouvant entraîner de la moisissure.

FAQ sur la manière de nettoyer après un incendie

Que dois-je faire une fois que la menace du feu est passée ?
  •  

    • Lorsqu’il est sécuritaire de retourner dans la zone, vérifiez immédiatement l’extérieur et la toiture de votre maison. Assurez-vous que toutes les braises ont été éteintes. Si ce n’est pas le cas, quittez la zone et communiquez avec les autorités locales (composez le 911 si les braises ont provoqué des feux de surface.)
    • Évaluez les dommages. S’il n’y a aucun danger, photographiez tous les endroits endommagés et conservez les reçus de vos achats liés aux réparations. Une documentation complète permettra à votre assureur d’évaluer la situation.
    • Jetez un coup d’œil dans le grenier pour vous assurer qu’il n’y a pas de braise. Si vous détectez de la braise ou des feux de surface, quittez la maison et communiquez avec les autorités locales.
    • Une fois qu’il n’y a plus de fumée dans la zone, ouvrez toutes les portes et fenêtres pour aérer la maison et contribuer à ce qu’elle sèche plus rapidement.
    • Poursuivez durant plusieurs heures la vérification de votre maison et de la cour, à la recherche de braise.
    • La Croix-Rouge recommande de faire vérifier vos électroménagers et vos systèmes de chauffage et de climatisation par un professionnel avant de les remettre en fonction.
    • Commencez la réparation des dommages à l’aide de ces pratiques Guides de projets sur homedepot.ca :
      • Comment remplacer une moustiquaire
      • Réparation d’une terrasse
      • Comment réparer une clôture

     

Comment puis-je procéder au nettoyage après un incendie ?
  •  

    • Pour enlever la suie et la fumée sur les murs, les meubles et les planchers, utilisez un savon ou un détergent doux. Vous pouvez également employer du phosphate trisodique (TSP) dilué dans l’eau. Toutefois, puisque ce produit irrite la peau, évitez tout contact direct. Portez des gants en caoutchouc et des manches longues. Assurez-vous de rincer les surfaces nettoyées à l’eau claire tiède et de les assécher.
    • Le TSP peut également diminuer l’odeur de fumée imprégnée dans les tissus à teinture résistante. Faites un essai sur les garnitures avant de l’utiliser. Versez 4 ou 6 cuillers à soupe et 1 tasse de nettoyant domestique ou de javellisant dans 1 gallon d’eau tiède. Ou, pour une option plus douce, essayez de laver les vêtements en utilisant du détergent à lessive et une cuiller à soupe d’extrait pur de vanille.
    • Placez de petites soucoupes de vinaigre, de vanille ou de charbon actif dans toute votre maison pour aider à absorber les odeurs persistantes, notamment celle de fumée. Vous aurez probablement besoin de tout nettoyer plusieurs fois à l’intérieur. Si vous ne réussissez pas à éliminer l’odeur de fumée, communiquez avec un professionnel.
    • Lavez toute la vaisselle, les casseroles et les couverts à l’eau savonneuse, puis rincez-les.
    • Les cloisons sèches et les matériaux d’isolation qui ont été imprégnés d’eau par les lances d’incendie auront besoin d’être remplacés avant qu’ils ne gauchissent. Ne tardez pas à les enlever, car la pourriture et la moisissure croissantes apparaissent presque immédiatement au contact de l’eau. Taillez-les à l’aide d’un couteau tout usage à au moins 50 cm au-dessus de la ligne d’eau et retirez les matériaux touchés se trouvant sous cette coupe.
    • Retirez les matières trempées, comme les rideaux, les tapis et les meubles rembourrés. Si vous les entreposez pour ramassage ou que vous les suspendez pour qu’ils sèchent, gardez-les aussi loin de votre résidence que possible pour éviter la propagation de la moisissure.
    • Si les lances d’incendie ont causé une inondation dans quelque partie que ce soit de votre maison, veuillez vous référer aux instructions du guide Préparation et nettoyage pour les situations d’inondation.

     

Liste pratique de vérification des produits de récupération en cas d’incendie (en plus de votre trousse familiale en cas d’urgence) :
  •  

    • Balai, seau, vadrouille
    • Appareil photo ou caméra pour documenter les dommages.
    • Nettoyants
    • Corde à linge et épingles à linge
    • Adhésif pour construction
    • DampRid ou tout autre ou un autre produit déshydratant qui absorbe l’humidité présente dans l’air
    • Masque à gaz
    • Déshumidificateurs
    • Rallonges électriques
    • Peinture et teinture d’extérieur
    • Ventilateurs
    • Insecticides et solutions contre les animaux sauvages
    • Peinture d’intérieur
    • Grands conteneurs, pour faire tremper les draps et les vêtements, et une corde à linge, pour les suspendre afin qu’ils sèchent
    • Pinceaux et armatures de rouleaux
    • Pinceaux et rouleaux à peinture
    • Contreplaqué, pour réparer les trous ou des panneaux pour les fenêtres brisées
    • Génératrice portable et carburant
    • Chauffe-eau portable
    • Seaux, chiffons et éponges
    • Bottes de caoutchouc
    • Racloirs
    • Outils et matériel (varieront en fonction du travail à exécuter, mais commencer avec ces éléments de base) :, Chevalet de sciage et établis, Tournevis sans fil et manuels, Adhésif pour construction, Marteaux, maillets et masses, Ruban à mesurer, Clous, Vis pour bois
    • Aspirateur pour poussières et liquides

     

Haut